BRIVE 2013 : 10 ans et des voyages dans le temps

Pour ses 10 ans, l’unique festival de moyen-métrage en Europe fait revenir ses vainqueurs et célèbre les débuts des grands, d’hier (Lubitsch), d’aujourd’hui (Andrea Arnold) et de demain (???). 

Ni court, ni long. Depuis 2004, le précieux festival de Brive met à l’honneur le moyen-métrage. Un format intermédiaire par sa durée et par ce qu’il laisse entrevoir de l’avenir du cinéma français (majoritaire dans la compétition) et européen. Les Rencontres du Moyen Métrage de Brive sont par essence un lieu de transit. Elles ne feront des habitués que du côté des journalistes, des professionnels et du public. On ne demande d’ailleurs plus qu’à voir les plus talentueux passer à la vitesse supérieure. C’est le cas de Guillaume Brac et Virgil Vernier, les deux sensations de l’édition 2011, qui préparent aujourd’hui leur entrée dans la cour des longs. Le premier avec Tonnerre, le second avec Mercuriales, soutenu par Arte France Cinéma.

RAMMBOCK de Marvin KrenCes noms reviendront cette année, de manière tout à fait exceptionnelle : le festival fête ses 10 ans et célèbre ses films les plus marquants. Grand Prix France en 2011, Pandore de Virgil Vernier fait son come-back dans le cadre du « Retour sur 10 ans de compétition » (tandis que Orléans, le dernier film de Vernier, est sélectionné en compétition). Quant à Un monde sans femmes de Guillaume Brac, Grand Prix Europe la même année, il sera à nouveau projeté à l’occasion d’un double programme « Coups de cœur Ciné + » avec Vilaine fille, mauvais garçon de Justine Triet. Parmi ces séances de rattrapage, on compte également des lauréats comme La Main sur la gueule d’Arthur Harari, La Vie parisienne de Vincent Dietschy, Vita de Giacomo de Diego et Luca Governatori (première partie du diptyque Il était une foi sorti en novembre dernier), ou encore Rammbock (rebaptisé depuis peu Berlin Undead), remarquable film de zombie en huis clos, plus proche de Fenêtre sur cour avec son arrière-cour assiégée et ses projecteurs qui mettent les morts-vivants KO, que du cinéma de Romero.

MAKE IT NEW JOHN de Duncan CampbellCôté focus, le choix des programmateurs s’est porté sur le jeune cinéma anglais. 12 films et, parmi eux, les débuts d’Andrea Arnold avec WASP, ainsi que Make it new John, un documentaire consacré à la DeLorean. Qui fut son inventeur ? Dans quel contexte est-elle apparue ? Comment cette voiture née en Irlande du Nord a-t-elle pris sa place dans la mythologie américaine ? Duncan Campbell, le réalisateur, parlera-t-il de la trilogie Retour vers le futur ?

A défaut, le Festival de Brive a ses propres voyages dans le temps. Deux destinations possibles : 1895 et 1916. La première donne son titre à un film d’animation estonien consacré aux Frères Lumière. 1895 est annoncé comme « une biographie fantasque des frères Lumière, à travers une série de faits réels ou imaginaires, importants ou anecdotiques ». Ce n’est certainement pas un hasard si le film a été réalisé en 1995, soit pour le centenaire de la naissance du cinéma.

Rétrospective Ernst Lubitsch - Brive 2013La deuxième destination permet d’assister à une autre naissance : celle de la « Lubitsch’s touch », dans le pays natal du maître de la comédie sophistiquée. Entre 1916 et 1920, le réalisateur signe sept comédies de moeurs autour du couple et du mariage. Ne leur manque que la parole. On pourrait poser la même question à propos de Tarantino : du Lubitsch muet, est-ce vraiment (déjà) du Lubistch ? Cette rétrospective sera accompagnée par Emmanuel Burdeau. Le critique présentera 5 des 7 films programmés : Je ne voudrais pas être un homme, La Poupée, La Princesse aux huîtres, Le Palais de la chaussure Pinkus et Quand j’étais mort.

Enfin, n’oublions pas la carte blanche de l’Agence du Court Métrage. L’association entreprend un travail de restauration du patrimoine du court depuis 2012. Cette remise à neuf a profité à Sur la plage de Belfast de Henri-François Imbert et au plus rare Grand Huit de Cyril Collard, réalisé tout juste 10 ans avant ses Nuits fauves, sa Fureur de vivre à lui.

 

Les 10e Rencontres Européennes du Moyen Métrage de Brive se déroulent du 2 au 7 avril 2013.