Le nouveau Larry Clark à ROME 2012 puis sur le web exclusivement

Le cinéaste américain l’annonce sur son site Internet : après sa première mondiale le 12 novembre en compétition au Festival de Rome 2012, Marfa Girl ne sera ensuite visible qu’en streaming payant.

Les vieux innovent à Rome. Alors que Paul Verhoeven présente Steekspel, son film participatif, Larry Clark concourt en compétition avec Marfa Girl, un nouveau long-métrage qui, selon son réalisateur, fera l’objet d’une exploitation exclusive sur le web. A 5,99 dollars la séance, sur larryclark.com uniquement, Clark profite de la toile pour sortir du circuit traditionnel de la distribution en salles, parfois problématique le concernant (l’invraisemblable levée de boucliers contre Ken Park, en Australie, ou son interdiction aux moins de 18 ans en fin d’exploitation en France, ont visiblement laissé des traces).

On conseillera la lecture du reportage sur le tournage de Marfa Girl dans le  premier numéro du mensuel So Film pour en savoir plus sur le film, les photos du numéro 77 du magazine V par Clark lui-même, et on se contentera d’en planter le décor : un patelin du Texas (Marfa) où fut tournée la fin de Géant avec James Deen, un casting mené sur place, un garçon, une artiste, trois patrouilleurs de la police, des chemises à carreaux, des problèmes liés à l’immigration, à la grossesse d’une adolescente, aux conflits entre morale et conviction religieuse ; tout cela selon les mots de Larry Clark.

En attendant la mise en ligne de Marfa Girl, son Tumblr est prêt.

Merci à Trois Couleurs pour son tweet si précieux.