BERLIN 2020 : le palmarès

Jeremy Irons et son jury ont remis l’Ours d’or au dernier film réalisé dans la clandestinité par le cinéaste iranien Mohammad Rasoulof, condamné et interdit de sortie du territoire pour sa résistance au régime. Hong Sangsoo, le duo Delépine & Kervern, et la réalisatrice américaine Eliza Hittman (mais pas Kelly Reichardt) l’accompagnent au palmarès.

 

OURS D’OR 

THERE IS NO EVIL de Mohammad Rasoulof

 

OURS D’ARGENT 

NEVER RARELY SOMETIMES ALWAYS de Eliza Hittman

 

PRIX DU MEILLEUR RÉALISATEUR 

Hong Sangsoo pour THE WOMAN WHO RAN

 

PRIX DE LA MEILLEURE ACTRICE 

Paula Beer pour UNDINE de Christian Petzold

 

PRIX DU MEILLEUR ACTEUR

Elio Germano pour VOLEVO NASCONDERMI de Giorgio Diritti

 

PRIX DU MEILLEUR SCÉNARIO 

Les frères D’Innocenzo pour FAVOLACCE

 

PRIX DE LA MEILLEURE CONTRIBUTION ARTISTIQUE

Jürgen Jürges pour la photographie de DAU. NATASHA de Ilya Khrzhanovskiy & Jekaterina Oertel

 

OURS D’ARGENT DU 70è ANNIVERSAIRE

EFFACER L’HISTORIQUE de Benoît Delépine & Gustave Kervern

 

PRIX DU MEILLEUR DOCUMENTAIRE

IRRADIÉS de Rithy Panh

 

PRIX DU MEILLEUR PREMIER FILM

LOS CONDUCTOS de Camilo Restrepo

 

La 70ème Berlinale s’est déroulée du 20 février au 1er mars 2020.