BERLIN 2014 : back to classics

Comme tous les festivals majeurs aujourd’hui, et comme Accréds, la Berlinale accueille depuis l’an dernier une section « Classics ». Revue des six œuvres restaurées au programme de cette édition, avec au casting un Ozu et deux Ray, dont l’un sera présenté par Martin Scorsese.

Par ordre chronologique :

– LE CABINET DU DOCTEUR CALIGARI de Robert Wiene (1920)

– LA FUREUR DE VIVRE de Nicholas Ray (1955)

– FIN D’AUTOMNE (AKIBIYORI) de Yasujiro Ozu (1960)

– LE HÉROS (NAYAK) de Satyajit Ray (1966)

– ALLEMAGNE, MÈRE BLAFARDE (DEUTSCHLAND, BLEICHE MUTTER) de Helma Sanders-Brahms (1980)

– CARAVAGGIO de Derek Jarman (1986)

La séance présentée par Martin Scorsese sera celle de La fureur de vivre, restauré en numérique 4K par sa Film Foundation. Scorsese sera également occupé à Berlin par la présentation, en séance spéciale, d’une version work in progress du Untitled New York Review of books Documentary qu’il coréalise en ce moment (au milieu de ses trois cent quarante-cinq autres projets en cours) avec David Tedeschi.