« J’ai mis deux minutes pour trouver mon actrice, six mois pour mon acteur ! »

« Tu es assis à ton bureau et tout d’un coup, une idée te vient ». Quand on demande à Thomas Cailley comment il a trouvé le sujet des Combattants, succès de l’année 2014, la réponse est simple : laisser l’imagination venir. Pourtant, à écouter le réalisateur venu au FIFIB 2015 dans le cadre de la sélection Premières fois, tout ne fut pas si simple…

Les Combattants raconte l’histoire de deux jeunes, Arnaud (Kevin Azaïs), en quête de repères, et Madeleine (Adèle Haenel), une femme déterminée, qui a la particularité de tout faire pour se préparer à la fin du monde. Leur différence de tempérament participe à la force du film : ils n’ont rien en commun, mais ils apprennent à se connaître, à partager les mêmes activités, pour finalement nouer une relation amoureuse. C’est une relation éthique parce qu’elle nous fait réfléchir, notamment sur la capacité de deux personnes à surmonter leurs différences et à construire une histoire commune.

Pour interpréter Arnaud et Madeleine, il fallait des acteurs taillés sur mesure pour correspondre au mieux à leur personnalité. « Pour le rôle de Madeleine, nous avions besoin de quelqu’un capable d’interpréter un personnage qui a de la conviction, de la force. Nous avons donc appelé une actrice professionnelle » raconte le réalisateur Thomas Cailley, venu présenter son film dans le cadre de la sélection Premières fois du FIFIB 2015. « Concernant Arnaud, nous avons pris un débutant. Nous avons fait un casting sauvage, nous sommes allés à la sortie des lycées, nous avons cherché le personnage. Au final, le casting pour Madeleine a duré 2 minutes et celui d’Arnaud, 6 mois ! ».

Les Combattants est une histoire de bon sens. Ses personnages apprennent à grandir et à se dire qu’ils feront mieux la prochaine fois. Thomas Cailley prend le temps de nous les présenter et de les faire se rencontrer. Le réchauffement de leurs relations a quelque chose de prévisible, mais ce n’est pas dommageable pour le film car ce dernier laisse l’envie au spectateur de savoir qui sont ces deux héros. Davantage qu’une histoire d’amour, Thomas Cailley revendique avoir fait une « comédie d’aventure ». Et de ce point de vue, c’est une réussite. On va de surprise en surprise, et l’humour s’intègre de manière fluide à l’histoire, sans céder à la facilité trop fréquente du cinéma comique français récent, grâce à des répliques d’un incroyable naturel : pas trop d’amplifications, ni trop d’atténuations, un scénario parfait en somme.

Luc Hervio

 

LES COMBATTANTS (France, 2014), un film de Thomas Cailley, avec Adèle Haenel, Kévin Azaïs. Durée : 98 minutes. Sortie en France le 20 août 2014.