Des plans cul pour BERLIN 2013

Qu’on ne s’y trompe pas. Nous n’avons rien à proposer aux festivaliers qui souhaitent s’envoyer en l’air durant les dix jours de grand froid berlinois. Les plans cul en question, on les trouvera dans trois films américains passés par Sundance et sélectionnés à Panorama : Interior Leather. Bar co-réalisé par James Franco, Don Jon’s Addiction de Joseph Gordon-Levitt et le biopic Lovelace consacré à la star de Gorge Profonde.

INTÉRIEUR QUEER. MOUSTACHE. 

INTERIOR LEATHER. BAR de James Franco et Travis Mathews Interior Leather. Bar. est né de la fascination de James Franco pour La chasse (Cruising) de William Friedkin, et de son désir frustré d’en réaliser un remake (il sera impossible pour lui d’obtenir les droits). Rappelons-en le pitch : un flic interprété par Al Pacino infiltre les milieux gays SM pour retrouver un tueur en série. Regards lascifs et inquiétants, prédation sexuelle, accolades viriles, cuir, moustaches. A la sortie, en 1980, une partie de la communauté gay est scandalisée. Le polar de Friedkin véhicule une image extrêmement noire et négative de l’homosexualité masculine.

La rumeur dit que Friedkin a tourné 40 minutes de sexe non simulé, finalement coupées au montage sous la pression de la Motion Picture Association of America. La collaboration entre Franco et le réalisateur de porno gay arty Travis Mathews vise à recréer ces 40 minutes probablement détruites en mettant devant la caméra l’acteur Val Lauren, hétérosexuel notoire qui a accepté de se prêter au jeu. Inconnu chez nous, Lauren fut Sal Mineo, le partenaire de James Dean dans La fureur de vivre, dans le biopic réalisé par James Franco, quand celui-ci incarna la légende dans le téléfilm Il était une fois James Dean, réalisé en 2001.

Il faut savoir que Franco n’est pas le premier à revisiter La chasse. La star arrive derrière notre Panpan Master national et son « Cuir cuir cuir moustache ».

Pour des raisons d’éthique, il nous faut préciser que la vidéo de Panpan Master a été jugée « inappropriée pour certains utilisateurs » et par ailleurs « soumise à une limite d’âge conformément au règlement de la communauté ». 

JE COMPRENDS ET JE SOUHAITE POURSUIVRE (ne cliquez que si vous avez eu un rapport sexuel depuis moins de 18 mois et avec une personne d’obédience humaine)

ROM-CUM 

DON JON'S ADDICTION de Joseph Gordon-LevittJoseph Gordon-Levitt est l’autre star masculine à être là où on ne l’attend pas. Variation moderne sur Don Juan, Jon Don’s Addiction aura pareillement son lot de sexe non simulé, hétéro cette fois : celui que Jon visionne 10 à 15 fois par semaine, non pas récrée mais soigneusement sélectionné par Gordon-Levitt parmi les films et vidéos spécialisés. Tout le contraire de Franco qui court après des images perdues. Pour Jon, qu’interprétera un Joe tout en muscles, pas de relation saine et durable avec les femmes. Jusqu’à sa rencontre avec l’incendiaire Barbara (Scarlett Johansson) et l’extragavante Esther (on annonce une Julianne Moore extraordinaire) qui fume de l’herbe et mate des pornos danois des années 70. On attend enfin l’apparition de Channing Tatum et Anne Hathaway en personnages d’une rom-com inventée pour l’occasion. Ce que Don Jon’s Addiction devrait être au final. Sortez les mouchoirs.

Joseph Gordon-Levitt est connu pour être francophile. Il y a donc des chances de le croiser à la présentation d’Interior Leather. Bar. 

NOM D’UNE PIPE, UN FILM SÉMINAL ! 

Linda est l’anti-vagina dentata (quoique). La jeune femme a le clitoris placé au fond de la gorge. Le seul moyen pour elle d’atteindre la jouissance est d’en passer par une forme particulière, disons plutôt extrême, de fellation. Une pratique sexuelle est née. Ou si elle existait déjà, elle vient de trouver un nom. Dans l’histoire du porno, Gorge Profonde est considéré comme une oeuvre séminale. Lovelace s’attache à sa jeune star Linda entre portrait de femme battue à la Tina et évocation de l’âge d’or des années 70 comme dans Boogie Nights. Le rôle principal a été confié à Amanda Seyfried, qu’on verra le 13 février en Cosette dans Les Misérables de Tom Hooper (garanti 100 % sans fellation). Elle aura pour partenaires Peter Sarsgaard en manager et mari salaud, Sharon Stone en Dorothy Boreman (la mère de Linda Lovelace), James Franco en Hugh Hefner (décidément…Franco sera également à l’affiche de Maladies de Carter, sélectionné à Panorama) et Chloe Sevigny. Oui, Sevigny dans un biopic sur la star de Gorge profonde. On sait à quoi certains pensent. Mais non, pas cette fois.

La vie buccale de Linda Lovelace fera l’objet d’un autre biopic intitulé Inferno : A Linda Lovelace Story avec Malin Akerman et Matt Dillon dans les rôles principaux.  

Ceci n'est pas un film de Q de Tarantino

Ceci n’est pas un film de Q de Tarantino

 

La 63e Berlinale se déroule du 7 au 17 février 2013.