Regards d’ailleurs 2012 : Allemagne année dix

Quatre semaines de cinéma allemand à Dreux, de l’âge d’or des années 20 à la Nouvelle Vague berlinoise. En présence de Christoph Hochhäusler et Andreas Dresen, lauréat du prix Un Certain Regard au dernier Festival de Cannes. 

Consacré l’an dernier au cinéma indépendant américain, le festival « Regards d’ailleurs » de Dreux se tourne vers l’Allemagne pour sa 10e édition. Durant quatre semaines (!), à raison d’une séance par jour, les spectateurs n’auront pas à choisir entre grands classiques, courts métrages d’animation, cinéma expérimental et avant-premières (dont le triptyque Dreileben présenté à Berlin l’année dernière et le documentaire Princesse en herbe, portrait de trois jeunes allemandes prêtes à entrer dans la vie adulte).

La manifestation fait la part belle à l’âge d’or des années 20 avec les ciné-concerts de Nosferatu et des moins populaires Berlin, symphonie d’une grande ville et Les Aventures du Prince Ahmed. On retrouve également dans cette généreuse programmation Les hommes le dimanche (1929), chronique urbaine sans acteurs professionnels, dirigée par Robert Siodmak et  Billy Wilder.

« Regards d’ailleurs » rend également hommage à Fassbinder (l’occasion de revoir le rare Je veux seulement que vous m’aimiez) et à Wim Wenders dont le Pina est programmé dans le cadre d’une journée dédiée à la célèbre chorégraphe. L’actualité récente du cinéma allemand est aussi à l’honneur avec la présentation de L’infiltré, le premier film de Benjamin Heisenberg (Le Braqueur).

L’attrait de cette 10e édition est surtout la présence d’Andreas Dresen et de Christoph Hochhäusler (Le Bois Lacté, Sous toi la ville). Le premier viendra présenter l’impudique et émouvant Pour lui qui a reçu le prix Un Certain Regard au dernier Festival de Cannes – on préfèrera son premier titre français Arrêt en pleine voie. Le second se prêtera au jeu de la masterclass en fin de festival. Elle sera animée par Thierry Méranger, critique aux Cahiers du Cinéma et délégué général de « Regards d’ailleurs ». Cette rencontre devrait porter sur les liens entre l’école berlinoise et la culture cinématographique allemande. Une conclusion prometteuse.

En bonus, la bande-annonce de Pour lui qui sort en salles le 4 avril prochain :

 

 

« Filmer l’Allemagne », la 10e édition de « Regards d’ailleurs », se déroule à Dreux du 15 mars au 12 avril 2012.