Woody, prophète en son pays

Présenté en ouverture du Festival de Cannes 2011, Minuit a Paris devient le plus gros succès de Woody Allen aux Etats-Unis, depuis 25 ans.

Trente millions de dollars après un mois d’exploitation et ce n’est pas fini : ça ne permet pas à Minuit à Paris de tutoyer les sommets du box-office américain, mais ça suffit au bonheur de son réalisateur. Woody Allen n’avait pas réalisé un tel score depuis Hannah et ses soeurs en 1986, son plus gros succès, aux côtés de Manhattan et Annie Hall, avec 40 millions de dollars de recettes. D’abord projeté sur 6 malheureux écrans aux Etats-Unis, Minuit à Paris l’était sur 147, deux semaines après sa sortie. Porté par des rumeurs prématurées mais persistantes d’Oscars, le dernier Woody Allen pourrait bien offrir à son auteur son plus gros succès américain, et prouver une nouvelle fois la rentabilité du pittoresque parisien et de Marion Cotillard.