Mot clé : Cannes 2012

« LES BETES DU SUD SAUVAGE parle du surgissement de la vie »

« LES BETES DU SUD SAUVAGE parle du surgissement de la vie »

Par le 10 décembre 2012 | 53 commentaires

A tout juste la trentaine, Benh Zeitlin est déjà un réalisateur comblé. Son premier long-métrage, Les bêtes du sud sauvage, lui a déjà valu le Grand Prix du Festival de Sundance, la Caméra d'Or du Festival de Cannes 2012 et le Grand Prix à Deauville US. A raison. Il revient sur la genèse de cette histoire merveilleuse de fillette confrontée à la montée des eaux et aux aurochs géants, sur sa découverte de la Nouvelle Orléans, sa vision du chaos et de la renaissance. (suite…)

Catégories: Articles, Articles cannes, Articles Deauville US, Cannes, Deauville US

COGAN – KILLING THEM SOFTLY d’Andrew Dominik

COGAN – KILLING THEM SOFTLY d’Andrew Dominik

Par le 7 décembre 2012 | 76 commentaires

De petites frappes braquent un tripot clandestin et deviennent les cibles d’un tueur embauché par la mafia : Cogan, la mort en douce, est un mélange insipide d’emprunts aux frères Coen, à Scorsese et Tarantino, par un réalisateur qui ne sait pas de quoi il parle. (suite…)

Catégories: Articles, Articles cannes, Cannes

RENGAINE de Rachid Djaïdani

RENGAINE de Rachid Djaïdani

Par le 24 octobre 2012 | 37 commentaires

Le tournage de Rengaine s'est étiré sur neuf ans, avec des comédiens amateurs, sans budget et sans scénario. Malheureusement, le film ressemble moins à un tour de force qu'à un tour de passe-passe : faire passer l'approximation pour de l'énergie, et la seule persévérance pour un gage de qualité. (suite…)

Catégories: Articles, Articles, Articles cannes, Bordeaux, Cannes

AMOUR de Michael Haneke

AMOUR de Michael Haneke

Par le 24 octobre 2012 | 80 commentaires

Un conte funeste en huis-clos, sur l'amour qui unit un couple d'octogénaires, sur la mort qui rôde. Michael Haneke invite à partager leurs derniers instants, et à scruter chaque recoin du cadre pour mieux appréhender leur quotidien, leur passé, leurs ultimes désirs d'évasion face à la mort. Une oeuvre magistrale dont le spectateur ressort épuisé. (suite…)

Catégories: Articles, Articles cannes, Articles Paris Cinéma, Cannes, Paris Cinéma

IN ANOTHER COUNTRY de Hong Sang-soo

IN ANOTHER COUNTRY de Hong Sang-soo

Par le 17 octobre 2012 | 2 commentaires

A chaque année son Hong Sang-soo, sauf que cette fois le cinéaste coréen ajoute à sa formule bien rodée un élément perturbateur : Isabelle Huppert, perdue dans un paysage estival et chaleureux, diva cinématographique qui dynamite de l’intérieur l’habituelle mécanique. (suite…)

Catégories: Articles, Articles cannes, Cannes

REALITY ou la Passion de la télévision

REALITY ou la Passion de la télévision

Par le 16 octobre 2012 | 57 commentaires

Grand Prix à Cannes 2012, Reality, de l'italien Matteo Garrone, raconte l'histoire d'un père de famille qui perdra tout dans l'espoir de participer à une émission de la télé-réalité. Une tranche de vie qui, telle une parabole, derrière la réalité des apparences, dévoile un message métaphysique. (suite…)

Catégories: Articles, Articles cannes, Cannes

ALAIN RESNAIS : « Si j’avais pensé ce film comme un testament, je ne l’aurais pas tourné »

ALAIN RESNAIS : « Si j’avais pensé ce film comme un testament, je ne l’aurais pas tourné »

Par le 18 septembre 2012 | 4 commentaires

Alain Resnais se défend d'avoir appréhendé son nouveau film au si beau titre, Vous n'avez encore rien vu, comme un adieu. En conférence de presse, le cinéaste reste fidèle à l'image que l'on peut avoir de lui : celle d'un génie humble qui, comme à son habitude, célèbre le travail d'équipe et parle moins de lui que de son monteur, de son directeur de la photo et de son coscénariste. Et rappelle que, non, Hiroshima mon amour n'a jamais concouru à Cannes. (suite…)

Catégories: Articles, Articles cannes, Cannes

Ceux qui l’aiment prendront le bus. Et le train aussi.

Ceux qui l’aiment prendront le bus. Et le train aussi.

Par le 7 septembre 2012 | 7 commentaires

Des lycéens du Bronx, entassés dans un bus rendu perméable à l’extérieur par l’abondance de téléphones mobiles : The We and the I est un huis-clos roulant ouvert aux quatre vents, un film-orchestre dont la partition change à chaque descente d'un passager. Michel Gondry, son réalisateur, parle forcément musique, mais aussi RER. (suite…)

Catégories: Articles, Articles cannes, Articles Deauville US, Articles Paris Cinéma, Cannes, Deauville US, Paris Cinéma