Horror & Fantasy : l’autre festival de San Sebastian

Par le - Dernière mise à jour le | Pas de commentaires | Horror & Fantasy (San Sebastian)NewsHorror & Fantasy (San Sebastian) • News Horror & Fantasy | Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Un mois après la clôture du Festival international du film de San Sebastian qui a, entre autres, récompensé Le Skylab de Julie Delpy et The Artist de Michel Hazanavicius, débute « l’autre » festival de la cité basque : comme l’indique clairement son nom, le Horror & Fantasy film festival ne diffusera aucune comédie romantique.

Avec 25 long-métrages au compteur, la 22ème édition du « H & F » de San Sebastian fait autant office de compétition que de best-of des films d’épouvante les plus marquants de l’année écoulée. A ce titre, la sélection fait figure de corpus-étalon, face à laquelle il est parfois difficile d’expliquer la non-sélection de certains absents notoires. A ce titre, il est étonnant de ne pas y trouver The Innkeepers, le très attendu nouveau film de Ti West (The House of the Devil), pourtant visible en cette fin octobre au Toronto After Dark.

Parmi les bêtes de festival présentées au H & F se succèdent sans surprise Red State de Kevin Smith (reparti grand gagnant de Sitges), Saint de Dick Maas, Stake Land de Jim Mickle, le controversé The Woman de Lucky McKee ou Wake Wood de David Keating. Des films déjà diffusés en France, et notamment à l’Etrange Festival en septembre dernier pour beaucoup, comme ce fut le cas des deux Noboru Iguchi (le Ju-on-like Tomie Unlimited, huitième du nom, et le sentai Karate-Robo Zaborgar), de Hobo with a shotgun avec Rutger Hauer ou encore de The Divide, huis-clos parano de Xavier Gens (Frontières, Hitman). D’autres longs présentés ont même déjà connu leur sortie dans les salles de l’hexagone, tels Attack the Block ou Troll Hunter.

A découvrir : la bande-annonce sous-titrée en anglais de Saint, projet visiblement délirant de Dick Maas autour d’un Saint-Nicolas plutôt remonté :

Heureusement, le festival bis de San Sebastian propose quelques œuvres plus rares qui lui permettent d’éviter d’être hâtivement résumé à un rendez-vous de la dernière chance pour films de genre en quête de dernière ventes.

C’est notamment le cas de Juan de les muertos, remake à peine voilé de Shaun of the Dead. Le film d’Alejandro Brugués évoque un nouveau genre de révolution dans les rues de Cuba : celle de morts-vivants. Le Juan du titre, héros arriviste, cherche à tirer parti du chaos ambiant.

L’amusante bande-annonce, visible en VO sous-titrée anglais, explicite sa petite idée…

Prévu au cinéma via La Fabrique 2 pour le 7 décembre prochain, Livide de Julien Maury et Alexandre Bustillo (auteurs de A l’intérieur en 2007) se résume à ce jour à quelques mots (trois amis pénètrent dans une inquiétante demeure le soir d’Halloween) et à une photo plutôt intrigante, qui évoque une relecture gore de la séquence de lévitation de The Tree of Life de Terrence Malick. Jugez plutôt…

Dans un registre éloigné, et probablement éloigné de tous ses concurrents, le festival espagnol propose aussi le film à sketchs Chillerama. Hommage aux séries Z des années 1950 autant qu’aux films estampillés Grindhouse, la blague en quatre temps pourrait faire un bide. Or, la réputation acquise lors de ses premières présentations n’est pas désastreuse et deux des quatre noms au générique inspirent plutôt confiance : Adam Rifkin, scénariste de Small Soldiers de Joe Dante (1998) et surtout Adam Green, réalisateur du poisseux et captivant Hatchet en 2007. A noter enfin la présence de Masks de l’allemand Andreas Marschall (The Tears of Kali), pour lequel les premières images et les premiers échos jouent en sa faveur. C’est avec ce film-ci que le Horror & Fantasy film festival, best-of assumé du genre pour l’année 2011, donne tout autant envie de receler d’une poignée de pépites pour bien débuter 2012…

Quatre minutes de bande-annonce sans paroles de Masks, un giallo des plus prometteurs :

 

La 22ème édition du Horror and Fantasy Film Festival se déroule du 29 octobre au 4 novembre 2011.

 

À propos de l'auteur

Hendy Bicaise

Passé : rédacteur pour Palmarès, Versus, Cinéastes - Présent : co-fondateur d'Accreds.fr et pigiste pour Vodkaster.com - Futur : ailier droit de l'ASSE

Laisser un commentaire